top of page
  • Photo du rédacteurStéphane Lacroix

Les 5 tendances en communication pour 2024


Je ne peux résister à la tentation d’y aller des cinq tendances en RP qui, selon moi, seront importantes en 2024.


1. La polyvalence et l’expérience en vedette — Que ce soit dans un poste de salarié ou de manière ponctuelle, les spécialistes en RP polyvalents et expérimentés seront en demande. Les gestionnaires regarderont du côté des pros des relations publiques qui ont du vécu, de la culture et un bon capital relationnel. La lente agonie des médias forcera d'ailleurs les entreprises à développer des messages originaux et à investir des canaux de communications moins fréquentés, voire inédits.


2. Il faudra communiquer [beaucoup] mieux — Les organisations qui communiquent constamment sur tout et sur rien finissent par produire un bruit de fond auquel personne ne porte attention. De plus, la langue de bois — on l’a vu dans plusieurs dossiers très médiatisés en 2023 — n’est plus de mise. Par conséquent, les organisations devront faire preuve d’authenticité dans toutes leurs communications. Le développement de votre capital relationnel sera aussi une option à considérer avec sérieux si vous souhaitez décupler la puissance de vos messages.


3. L’intelligence artificielle (IA) ne vous sauvera pas — La tentation d’utiliser l’IA pour faire effectuer des tâches répétitives, ou sans plus value, est grande en RP, mais cela comporte de nombreux risques. Comme le rapporte de manière désopilante la journaliste Marie-Pier Élie à l’émission « Les décrypteurs » (à écouter à compter de 9:12 sur l’application OHdio), l’IA peut sérieusement vous induire en erreur, ce qui comporte des risques légaux et réputationnels importants pour vous. Également, bien qu’on puisse entrainer l’IA à produire des textes qui respectent votre ton de marque, une réécriture est souvent à prévoir. Une dernière chose : l'utilisation de l'intelligence artificielle vous semble pertinente pour produire vos pitchs médias? Optez plutôt pour un ou une pro qui saura vous guider dans vos interactions avec les médias.


4. Les réseaux sociaux dans le rétroviseur — Les pros des RP ont compris depuis un bon moment que les efforts qui doivent être faits pour atteindre un public sur les réseaux sociaux constituent trop souvent des efforts vains. En 2024, on fera de plus en plus fi des algorithmes ésotériques, de la sponsorisation (coûteuse et peu rentables) et du bidouillage de mot-clé ; on se concentrera plutôt à composer des messages plus significatifs et accrocheurs et surtout à trouver des canaux inédits pour joindre la clientèle. Pensez aussi à embaucher un ou une spécialiste en SEO pour qu'on vous retrouve plus facilement dans les moteurs de recherche. Ça vous rapportera plus.


5. Les trois dangers qui minent les médias en 2024 — Plusieurs remarquent que l’écosystème médiatique est de plus en plus refermé sur lui-même, et cela pour trois raisons : 1) ils sont en mode survie ; 2) ils privilégient des « personnalités » qui gangrènent les pages d’opinion, laissant ainsi peu de place à la diversité de points de vue et de sujets ; 3) ils ont du mal à se remettre en question comme on l’a vu avec leur réaction épidermique suite à une intervention publique du ministre Mathieu Lacombe. Développez votre capital relationnel si vous voulez que vos message sortent dans les médias traditionnels. C'est possible, mais encore faut-il être bien accompagné en RP.


En prime, ajoutons une sixième tendance : je prévois que les organisations à la fine pointe privilégieront désormais l’écriture claire et inclusive en toutes circonstances. Les textes masculins générique, énigmatiques, confus ou, pire, indécodables comme les contrats, les notices ou les licences d’utilisation, ne comportent aucun avantage pour les organisations qui souhaitent recruter et retenir des candidatures, ou communiquer humainement avec leur clientèle, leurs membres ou le grand public.


Et vous? Quelles sont les tendances que vous voyez pointer à l’horizon?


Comments


bottom of page